EnergyTeam - Pay Off

Le développement et la recherche doivent encore plus être élaborées.


Par l'utilisation d'un dynamomètre à courant de Foucault existant et équipé d'imposition, il doit y avoir un lien avec les résistances effectivement exécutées sur la voiture (friction de la piste, le frottement de roulement, les pentes, les courbes, les courants aérodynamiques et le vent) qui se produisent lorsque la voiture est sur la piste.
Cela nous permet de taxer le moteur (de l’ECOcar) sans que le véhicule conduise sur la piste elle-même, et à mesurer la capacité et la consommation d’une façon facile et rapide. Sur le courant de Foucault, on peut lire le couple, la puissance et la vitesse de rotation. La consommation est mesurée en plaçant le réservoir sur une balance et ensuite nous pouvons voir la réduction de poids.



Parce que nous avons toutes les données géométriques (distance, nombre de coudes, les courbures, les pentes et les rampes) du circuit, nous pouvons établir une association entre les charges réelles et les charges de Foucault.
En plaçant des appareils de mesure et des ordinateurs portables avec connexion USB dans et autour de la voiture, nous serons en mesure de fournir une analyse de circuit, si il y a peu de données géométriques, et de mesurer la résistance instantanée. Les outils de mesure sont des capteurs d'inclinaison, des capteurs de vitesse et d’accélération et des capteurs de force.
L'acquisition de données nous permet de prendre toutes les mesures nécessaires, à traiter et à rechercher rapidement une simulation complète de la charge du moteur sur un certain circuit.

Du moment que cette association est établie, il convient de créer une traction optimale start-stop (schéma) du moteur qui offre la meilleure efficacité énergétique. Lorsque l'on considère un circuit, vous avez affaire à des pertes d'énergie et les recouvrements, les gains d'énergie à cause ou grâce à une pente ou une descente dans le circuit: à chaque fois il s'agit de capturer un équilibre pour un "start-up-pull-loss" minimale du moteur. La recherche du schéma le plus économe en énergie par circuit, est un défi qui permettra, par tous les temps, l’ECOcar de bien fonctionner grâce à la programmation et l'auto-apprentissage. Plus tard, le contrôle de disjoncteur-dépendante avec une commande "on-off" peut être utilisé pour automatiser le travail du pilote. Par cette démarche éco-stratégique, vous arriverez à la conduite intelligente absolue: un point très important aujourd’hui!
 
 

Contact

Université de Gand
Valentin Vaerwyckweg 1
09 243 87 87
it-c@ugent.be
www.ugent.be/ea

Intermédiaire:
Guy Foubert
guy.foubert@ugent.be

Co-directeur de thèse:
Peter Sergeant
 

Sponsors principaux

>

 

 


Newsletter

Restez informés avec la newsletter!